Trail des 3 rocs 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trail des 3 rocs 2015

Message par François le Mar 10 Nov - 9:47

VOICI LE RÉCIT FAIT PAR MYRIAM RÉCUPÉRÉ SUR LE SITE DES BIPÈDES :

Trail des 3 rocs 24 km 900d+ ou « l'essence du trail » comme je l'avais lu. C etait mon 2e gros objectif ( mon 1er etait en sept dernier de commencer à courir pour faire le trail du Fousseret).C etait grandiose ! Ces causses si hautes, si abruptes, offrent un spectacle extraordinaire à leur sommet.Etant novice sur la distance ( je n ai fait que tres peu de sorties longues, juste une fois 21km pour le fun, ya 3 semaines..), et encore plus sur le dénivelé ( jamais fait plus de 300D+), je décide de me la jouer cool. J ai eu de bons conseils qui m ont fait destresser.
Grosse inquiétude,le matériel. Je suis partie courir la veille avec tout le necessaire obligatoire( gourde 500ml,couverture de survie, téléphone, vivres), c etait bien trop lourd, je suis épuisée au bout de 6km 150d+! Je décide donc de n emporter que 200ml d eau et 2 dattes si j ai faim ( conseillées par mon papa). Et j'ai eu raison, ça m a suffit.Départ, je pars en 5'30. Tout le monde me double, femmes , hommes, on fait un tour de village médiéval magnifique.. Et puis arrive la 1ere montée de type « coupe jambe » ( on monte de D+190m sur 2km non stop) et je me retrouve 1ere fille et dans un groupe de tête. Ça monte ça monte. Je me sens super à l'aise, je vois les autres souffrir, mais je me dis que pour moi ce sera plus tard ? Arrive en haut et un panorama sur les causses à tomber. C est génial. Je suis dans la foulée d'un homme qui a un bon rythme, ça m aide car la descente arrive, et mes nouvelles baskets de trail sont nulles : je glisse ! Le chemin fait 40cm sur les cailloux/petits rochers ( et un ravin falaise sur le côté..), ça glisse ou plutot JE glisse car les autres cavalent ! Et ça sera ça toute la course, je double en montée et sur le plat. En descente, on me double.. La 1ere me double sur la fin de la 1ere descente, c est une grande championne, elle a gagné le 48km l annee dernière ! Elle est d 'ici, c est la championne du challenge trail midi pyrénées. Je décide de suivre sa foulée. Dans les montée et sur le plat, j ai l avantage, ma foulée est plus longue. J'entends les gens qui lui disent : « attention , la 2e est juste derrière toi ! », mais moi je ne voulais pas la bagarre, juste suivre sa foulée expérimentée. On arrive à une cote terrible, nous sommes à 4 pattes, on avance avec les genoux, les mains agrippent la faible végétation, c'est juste vertical ! En haut je peux recourir direct en haut, je récup super ! On me demande mon numéro de dossard, je me trompe, je dis celui de Pointis..Le chemin est de terre rouge, les chênes bien agréables, je me régale. Je cours avec la 1ere jusqu au km13. C'est là qu on profite de l entrainement sur les haies basses, il faut sans arret sautiller au dessus des rochers, parfois rapprochés, parfois loin. Et la je me dis que j entre dans l inconnu car je n ai jamais couru plus en compétition. Je suis en 4'40 sur le moment.Je décide de freiner un peu, aurais je la forme de finir ? Je me sens pleine de réserve, mais je veux être prudente. Les montées sont bien, le sous bois si joli ! Ça tournicote, j adore! Je voudrais que ça continue encore encore..Je vois quand même arriver les descentes avec tristesse : je suis nulle, mes chaussures aussi...je suis plus lente sur les descentes que le reste. A chaque fois la 1ere, qui est devant moi, s envole tel un cabri dans les descentes. Et moi je galère sur les cailloux et mon pied qui me refait MAL. Arrive le ravito super sympa au sous bois au km16 , les coureurs hommes sont gentils mais me pressent de repartir : « la 1ere est à 100m dépêche toi tu vas gagner ! ». Je repars , mais je sais que je n oserai pas attaquer pour gagner, je ne sais pas si je suis capable de tenir la distance, je préfère la suivre et me laisser guider par sa foulée. Arrive la croix, et la dernière descente, je vois la première s'envoler. Et moi, ça sera la descente de l'enfer, je vais à 2 à l heure. Je glisse sans arret, j ai mal au pied, les autres me doublent et me laissent sur place ( mais m encouragent ils sont gentils!).Je vais perdre 5 minutes sur cette descente abrupte, c est énorme, quelle déception ! Arrivée en bas je fais un sprint de fou à 3'20 mais voilà c'est déjà l'arrivée ! Et je retrouve mes supporters de cœur et mon fils médaillé d avoir fait le « Pitchoun Trail » de 1,2km tout en courant, bravo petit champion ! C etait magnifique, je me suis régalée, je n ai jamais été dans le rouge, ni même dans le orange, mon cardio me le confirmera. J ai adoré cette distance, c est moins dur qu un 10 ou un 12 je trouve. Arrive le podium, je discute avec la 1ere qui en plus d être une championne est super sympathique. Elle me remercie pour le piquant que notre duo a donné à la course, c etait la bagarre mais c etait chouette ! Quel beau trail, j espere y retourner l'année prochaine.. sur 24 ou 48 km ??
avatar
François
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum