Ascension de l'Aubisque 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ascension de l'Aubisque 2015

Message par François le Mar 10 Nov - 9:57

VOICI LE RÉCIT FAIT PAR OLIVIER L. RÉCUPÉRÉ SUR LE SITE DES BIPÈDES

Lorsque Thierry m'a proposé début juillet de repartir sur les pentes de l'Aubisque ce mois d'août, j'ai imaginé dans ma tête le parcours de ce col mythique, surtout pour les cyclos et les coureurs du tour de France, mais aussi pour tous les coureurs à pieds qui ont fait, un jour, le relais du "Tour du Béarn", épreuve connu et qui se fait par équipe de sept coureurs et sur deux jours et qui passe par Laruns et les pentes de l'Aubisque mais aussi d'autres belles montées Béarnaises. J'ai pensé également que monter ce col c'est un peu comme le parachutisme, on ne sait pas la première fois ce qui va vous arriver mais la deuxième...
Il y a quatre ans, quand je l'avais monté avec Moudher, il faisait un temps radieux et j'en avait profité, surtout avec les yeux, pour profiter de la beauté du paysage tellement varié beau et vertigineux à partir de Gourette, j'en avais tellement profité que mon chrono n'avait pas été extraordinaire( 2h27') alors quand il a fallu se préparer cette année j'avais mis dans un creux de ma tête un temps meilleur et me trottait l'idée de faire le temps qu'avais mis quatre année auparavant, Moudher soit 2h17'. Cette année avec Thierry nous avions ramené quelques Bipèdes disponibles pendant ces vacances d'été, Benoît qui s'est lancé un petit défi et Myriam qui, avec son enthousiasme et sa fraîcheur a tout de suite été partante.
Manque de chance pour ce dimanche 23 août, le temps n'était pas radieux et au départ à Laruns nous avons eu droit à un ciel bas, qui pouvait nous faire espérer, plus haut, la mer de nuage et un magnifique soleil pour nous accueillir au sommet. Déception car dès le cinquième km, après un début de montée en pente douce, c'est une petite pluie qui commençait, histoire de, certainement, nous hydrater mais qui fut continuelle et de plus en plus forte. Mais peu importe avec Thierry et Benoît nous grimpions les premières pentes tranquillement et sereinement. Myriam était déjà loin devant, elle avait trouvé son terrain de prédilection, comme je lui avais dit avant le départ( moins de deux heures et sur le podium). Ensuite après un ravitaillement j'ai laissé devant moi les deux autres Bipèdes ils avaient la foulée un peu plus alerte, et je ne voulais pas me brûler car les pourcentages les plus raides arrivaient. Des passages à 10%, 13% et puis les 5 derniers kilomètres à 13%. La pluie s'intensifiait nous avions gagné quelques kilos d'eau supplémentaires, et à défaut de regarder les paysages, je commençais à regarder mes chaussures, éviter les coulées d'eau qui dévalaient la pente, se concentrer sur l'effort, le rythme respiratoire, remercier les quelques courageux bien serrés sous un parapluie qui nous encourageaient, et attendre. Attendre quoi ? et bien le virage des pistes de ski de Gourette car là il n'est plus question de stopper et de faire route vers la descente il reste 5 kilomètres et il faut tenir s'imposer un rythme mini, serrer les dents et espérer voir les moutons plus haut signe de l'arrivée proche. Gourette arrive se traverse mieux que je ne pouvais l'espérer, des gens au balcon qui applaudissent, un petit signe de remerciement, en petit coup d'oeil au chrono 1h40', je sors de Gourette il reste 3 kilomètre et demi je pense aux autres, Myriam qui va, à mon avis bientôt arriver Benoît a t'il pu suivre Thierry ? maintenant je m'impose un rythme car même si je dois marcher le rythme ne tombera pas en dessous de 7,5 km/h je double des marcheurs qui sont partis 3/4 d'heure avant nous, je double des coureurs, tiens voilà l'Hôtel des Crêtes que je distingue sous cette pluie et dans les nuages, tiens un photographe il faut montrer son plus beau sourire. Maintenant il reste 1,5 km, maintenant je sais deux choses, la première que je ne verrais pas la mer de nuage aujourd'hui et la deuxième est que j'ai réussi mon chrono, je m'encourage, j'encourage les autres, je rattrape un petit groupe, nous finirons ensemble, voilà la ligne je regarde le chrono 2h17' c'est fait.... Vite je cherche les autres tout le monde est là embrassades, contents, heureux, nous pouvons penser à redescendre par la navette et retrouver le sourire de nos familles.
Je pense que je reviendrai et que je n'attendrai pas quatre année pour baisser mon chrono.
avatar
François
Admin

Messages : 268
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ascension de l'Aubisque 2015

Message par François le Mar 10 Nov - 9:58

VOICI LE RÉCIT FAIT PAR MYRIAM RÉCUPÉRÉ SUR LE SITE DES BIPÈDES

La montée de l'Aubisque. Quand Olivier m'a parlé de cette course au sympathique repas tous ensemble, j'étais de suite partante. Non sans appréhensions, mais je lui fais confiance, s'il pense que je peux y arriver, alors je le ferais ! Depuis ma course de la crémaillère à Luchon que j'ai adoré, je rêve de courses de montagne. J'ai eu la grande chance de m'entraîner cet été chez mon adorable famille, à Viverols, en Auvergne. Un endroit magnifique, plus dénivelé que chez nous, l'idéal pour moi. A l'arrivée je trouve la grande montagne impressionnante, aussi je préfère ne pas aller à la reconnaissance, de peur d augmenter mon angoisse. Et oui, il va falloir monter tout la haut ! Et en courant ! J'ai la chance pour cette course d'avoir les meilleurs coéquipiers : des bipèdes de Cazères ! Olivier, Benoît et Thierry sont là, avec leurs sympathiques famille, ça fait plaisir. Je prends un mauvais départ : je passe 8km à zigzaguer pour trouver une place..Je suis très bien, un peu surprise ! Ça monte peu en fait..je m'attendais à du vertical. Je m'économise. Je pense aux autres bipèdes : pourvu qu'ils aient la même impression. Il pleut un déluge, mais j'adore courir sous ce temps. Jusqu'au km12 tout va très bien. Je file entre 4'30 et 5'25 au km à l'aise. Mais au 12, la brume des sommet arrive. Le paysage enchanteur devient peu visible et fait baisser ma motivation..et mon rythme. A Gourette,des encouragements m'ont redonné un peu la forme, mais on ne voit rien dans la brume. Aux 2 derniers km, je rejoins un coureur palois qui a une crampe, on se soutient, courage ! On va y arriver ensemble ! Je lui ai fait oublier sa crampe, et moi il m'a redonné l'énergie pour finir, doucement, mais sûrement. 1H48'55. Contente. Mais déjà hâte de retourner l'année prochaine, c'était génial, je pense pouvoir faire mieux, et sans appréhensions cette fois. Après massages kiné, je rejoins les bipèdes, ils ont fait une belle course ! Bravo à eux ! Fière de faire partie de cette équipe, vive les bipèdes ! Mon prochain défi est de taille, mais ma motivation est tout aussi grande : c'est le marathon, j'espère.
avatar
François
Admin

Messages : 268
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ascension de l'Aubisque 2015

Message par François le Mar 10 Nov - 9:58

VOICI LE RÉCIT FAIT PAR THIERRY RÉCUPÉRÉ SUR LE SITE DES BIPÈDES

Après le trail de l’Aubrac, la montée de l’Aubisque ! Des fois je me demande pourquoi je dis oui à ce genre de chose !
Ah oui, je sais ! C’est tout simplement du pur bonheur, je dirai même que ce bonheur est proportionnel à la difficulté de l’épreuve.
Ce WE à Laruns fut tout simplement génial, un gîte super et des amis bipèdes tout aussi géniaux.
La veille avec Benoit et Olivier nous sommes allés vérifier le parcours histoire de bien vérifier que ça grimpe ! Nous avons même pris comme repère des moutons. On s’est dit quand on verra ces moutons on ne sera pas loin de l’arrivée…
Quelques minutes avant le départ petit échauffement entre bipèdes et placement au départ. Après avoir dit « à bientôt » à Myriam, nous voilà parti… Avec Benoit et Olivier, nous grimpons à un bon rythme jusqu’à Eaux-Bonnes. Ensuite, comme si la difficulté de la montée n’était pas suffisante, un déluge nous tombe dessus ! C’était la première fois que je courais dans une rivière !
Arrivée à Gourette, je vois Benoit derrière moi, sa préparation a payé. Nous ferons les derniers kilomètres ensembles, les plus durs. C’est la première fois que je faisais un 45/15 en fin de course. Mais cela nous permet d’aller jusqu’au bout.
Ensuite, Benoit croit voir enfin un mouton, on y est ! loupé c’est un cheval ! mais ça fera l’affaire il nous reste 500 mètres. On arrive ensemble.
Le défi est relevé ! Quelques minutes après, Olivier arrive. On est fier de nous pour ce temps raisonnable. Myriam nous rejoint, elle avait eu le temps de nous préparer un apéro au sommet ! ;-)
Petite séance de massage pour finir …
Prochain défit le marathon de Toulouse…..
avatar
François
Admin

Messages : 268
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ascension de l'Aubisque 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum