Marathon du médoc 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marathon du médoc 2014

Message par François le Mar 10 Nov - 9:30

VOICI LE RÉCIT FAIT PAR JACQUES RÉCUPÉRÉ SUR LE SITE DES BIPÈDES :

De retour du Médoc après avoir couru la 30ème édition du marathon: le marathon le plus long du monde comme ils disent là-bas.
Un mercure à 30°, du Pauillac à 12° qui coule à flots pour le plus grand bonheur des 10 000 participants représentants 54 nations différentes.
Le départ est donné à 9h30 pétantes dans une ambiance de feu qui m'a donné l'impression, à un moment, de me retrouver, costumé, au milieu du carnaval de Rio ou au grand défilé de la Gay-pride à Paris.
Une fois l'émotion passée, j'ai mis 5' pour franchir le départ puis réussir, à petites foulées, à avancer, tant bien que mal, pour passer en mode marche rapide et me frayer un chemin au milieu des Pères-Noêl, des clowns bariolés, des Ecossais en kilt et autres Batmans. Après 2 kms de "course", je longeais la Gironde, en compagnie du troupeau masqué, sur 5 kms, à une allure fantastique de 8 km/h.
On n'arrête pas d'entendre et de répéter:"Ne partez pas trop vite, au risque de vous cramer!" Eh bien, il faut avoir fait au moins une fois le marathon du Médoc pour comprendre et appliquer ce principe.
Je suis donc arrivé en petite foulée au 1er château ( Montrose ) pour une petite dégustation (excellent 2009, avec de la cuisse) , attendant les copains qui n'arrivaient pas, puis j'ai rejoint sans trop forcer le 2ème château entre le 6ème et le 7ème km ( Meney) pour une 2ème dégustation ( avec modération ).
C'est alors que je me suis rappelé que je n'étais pas venu pour déguster du pinard mais que j'étais là aussi pour parcourir 42,1 kms. Je suis revenu au régime "eau"(c'est mieux pour l'hydratation) et j'ai donc adopté une allure un peu plus conforme. J'ai pu enfin commencé ma remontée fantastique à partir du 10 ou 11ème km en doublant une armée de Pierrots, de Pharaons, de Mario Bros et de geishas.
J'avais heureusement, pour m'aider dans mon accélération, mon petit frère, qui m'attendait en vélo et qui s'inquiétait de ne pas me voir arriver.Il m'a accompagné sur une grande partie du parcours restant en m'encourageant, en m'arrosant (et en m'insultant parfois): Merci frangin!
Dans ces conditions, j'ai pu pointé mon masque au 37ème km dans un état de fraicheur évident qui m'a permis de dérouler sans trop de peine jusqu'à l'arrivée.
3H42 Veni, Vidi mais pas Vici!
En tout cas, maintenant, c'est l'heure de la récup. bières + chips pour 3,4 jours avant de songer à de nouveaux objectifs et à des chronos plus ambitieux.
avatar
François
Admin

Messages : 268
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum